Des chercheurs affirment à l’ONS que « vos données sur la mortalité due aux vaccins sont erronées » et exigent le retrait public de l’ensemble des données…IMPORTANT A LIRE SVP A PARTAGER ILS CACHENT LES VRAIS CHIFFRES DES PERSONNES MORTES A CAUSE DES VACCINS …..

Quatre chercheurs ont écrit à l’Office of National Statistics (« ONS ») du Royaume-Uni pour lui signaler que les données de l’ONS sur la mortalité due aux vaccins ne sont pas adaptées :

« Toutes les anomalies de l’ensemble des données introduisent un biais en faveur des analyses soutenant la sécurité et l’efficacité des vaccins. Le fait que ces données soient utilisées pour continuer à justifier l’efficacité et l’innocuité des vaccins covidés est donc désormais un sujet de préoccupation et de scandale national », ont-ils écrit.

Les quatre chercheurs sont le professeur Norman Fenton et le professeur Martin Neil de l’université Queen Mary de Londres, le docteur Clare Craig, un chercheur indépendant, et Scott McLachlan du Kings College de Londres.

La lettre des chercheurs fait suite à un rapport qu’ils ont publié le 8 novembre 2022 et qui détaillait les anomalies dans les données de l’ONS. Le rapport concluait :

Les rapports de surveillance de la mortalité vaccinale de l’ONS pour l’Angleterre présentent de nombreuses anomalies qui biaisent fortement ses résultats vers une sous-estimation des taux de mortalité pour les vaccinés et une surestimation des taux de mortalité pour les non-vaccinés.

Dans l’ensemble, les données de l’ONS sont tellement entachées d’inexactitudes, d’anomalies et de biais qu’elles ne peuvent être utilisées pour déterminer de manière fiable l’efficacité et la sécurité des vaccins.

What the ONS Mortality Covid-19 Surveillance Data can tell us about Vaccine Safety and Efficacy (Ce que les données de surveillance de la mortalité de l’ONS peuvent nous dire sur la sécurité et l’efficacité des vaccins), Fenton N et al, 8 novembre 2022.
Par la suite, les quatre chercheurs ont écrit à l’ONS pour demander le retrait public de l’ensemble de données de l’ONS « Deaths by vaccination status, England » et la rétractation de toute allégation faite par d’autres sur la base de ces données.

Republié par Norman Fenton

Suite à notre dernier rapport mettant en évidence de multiples anomalies dans le dernier rapport de surveillance de la mortalité due au vaccin covid de l’ONS, nous avons écrit la lettre suivante, qui se passe de commentaires, à l’organisme de réglementation des statistiques (regulation@statistics.gov.uk) :

Cher Monsieur/Madame,

Depuis que l’ONS a commencé à produire ses rapports de surveillance de la mortalité due au vaccin contre le covid en 2021, nous avons mis en évidence diverses anomalies dans leurs ensembles de données. Il s’agit notamment de preuves solides que de nombreuses personnes décédées peu après la vaccination ont été classées à tort comme non vaccinées (https://doi.org/http://dx.doi.org/10.13140/RG.2.2.12472.42248) et d’un sous-comptage systématique des décès survenus dans les deux premières semaines suivant la vaccination (http://dx.doi.org/10.13140/RG.2.2.12472.42248).

Nous sommes particulièrement préoccupés par le dernier ensemble de données de l’ONS (https://www.ons.gov.uk/peoplepopulationandcommunity/birthsdeathsandmarriages/deaths/datasets/deathsbyvaccinationstatusengland) et avons produit une analyse détaillée qui met en évidence les multiples anomalies flagrantes qu’il contient.

Nous montrons que, en plus de nouvelles preuves définitives d’erreurs de classification et de décès manquants, il y a : a) une sous-estimation grossière de la proportion de la population non vaccinée, et b) des taux de mortalité qui sont à la fois absurdes dans diverses catégories et complètement incompatibles avec les taux historiques.

Nous pensons qu’il y a de multiples violations de votre code de pratique (https://code.statisticsauthority.gov.uk/wp-content/uploads/2022/05/Code-of-Practice-for-Statistics-REVISED.pdf). En particulier, le jeu de données enfreint les critères de qualité et de valeur numérotés : Q 1.1, Q1.4 – 1.7, Q 2.4, Q 2.5, Q 3.2 – 3.5, V 1.1, V 3.2 – 3.3.

Toutes les anomalies de l’ensemble des données introduisent un biais en faveur des analyses soutenant la « sécurité et l’efficacité » du vaccin. Le fait que ces données soient utilisées pour continuer à justifier l’efficacité et la sécurité des vaccins covidés est donc aujourd’hui un sujet de préoccupation et de scandale national. Nous pensons qu’une enquête sur la manière et la raison pour laquelle l’ensemble des données de l’ONS est si défectueux et corrompu est nécessaire. En attendant, nous demandons

le retrait public des données de l’ONS et
la rétractation de toutes les affirmations faites par d’autres sur la base de ces données.
Bien à vous,

Norman Fenton, Martin Neil, Clare Craig et Scott McLachlan

Une version légèrement mise à jour de notre rapport (avec des citations de référence plus détaillées que la version sur ResearchGate) se trouve ICI.

La lettre d’information de Awkward Git propose des échanges de courriels avec l’ONS au sujet de son revirement sur la sécurité des vaccins : LIENS ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s