L’archi-hérétique Bergoglio n’est pas un vrai pape et les fidèles ne doivent donc pas lui obéir, dit le PBC je cite les propos des secrétaires épiscopaux … »François Bergoglio est un hérétique et un idolâtre, c’est-à-dire un pape invalide, et les catholiques ne doivent pas obéir à un tel faux berger », ont-ils déclaré.

Les Secrétaires épiscopaux du Patriarcat catholique byzantin (« BCP ») ont publié une vidéo en réponse à l’analyse trompeuse de l’évêque A. Schneider sur l’obéissance, intitulée « La signification correcte de l’obéissance au Pape ».

« François Bergoglio est un hérétique et un idolâtre, c’est-à-dire un pape invalide, et les catholiques ne doivent pas obéir à un tel faux berger », ont-ils déclaré.

La BCP est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. La BCP est dirigée par le patriarche Elijah avec deux évêques secrétaires, +Timothée et +Méthode. La BCP est née de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l’apostasie. Elle ne reconnaît pas le « pseudo-Pape Bergoglio », ou le Pape François, et ne lui est pas subordonnée.

https://rumble.com/embed/v1salnc/?pub=4#?secret=5PbWaVtS8wBCP: Response to Bishop Schneider’s misleading analysis of obedience, 11 November 2022 (19 mins)

LA VIDEO EST ICI

You can find more videos published by BCP HERE.

Transcription
L’évêque auxiliaire Schneider a écrit une analyse trompeuse qui confond délibérément les catholiques sous le titre « La signification correcte de l’obéissance au Pape ». Il utilise des phrases pieuses dans le but d’amener les fidèles à se soumettre au pape invalide non seulement extérieurement mais aussi intérieurement. Pas un mot n’est dit sur l’acte suprême de l’apostasie de Bergoglio, à savoir sa consécration publique aux démons et à Satan au Canada. Un chaman a invoqué les démons en sifflant un os de dinde sauvage. Bergoglio a ensuite posé sa main sur son cœur en signe de réception des démons.

(clip vidéo inséré)

En tant qu’idolâtre et hérétique manifeste, Bergoglio s’est exclu lui-même de l’Église catholique selon Gal 1:8-9 et selon la Bulle dogmatique Cum Ex Apostolatus Officio.

Pourquoi Schneider ne le signale-t-il pas ? Pourquoi ne mentionne-t-il pas l’intronisation du démon Pachamama ou la participation active de Bergoglio avec des sorciers et sorcières à un rituel païen dans les jardins du Vatican ?

(clip vidéo inséré)

Schneider ne connaît-il pas la vie des martyrs ? Ces saints ont préféré subir les tortures les plus cruelles et la mort plutôt que de laisser tomber un seul grain d’encens devant les idoles païennes.

(clip vidéo inséré)

Schneider est également hypocritement silencieux sur le processus suicidaire dit synodal de Bergoglio. En fait, il s’agit de la conversion de l’Église du Christ en synagogue de Satan. Ceci est lié à la légalisation par l’Église de la perversion LGBTQ. Les Saintes Écritures mettent instamment en garde contre la sodomie, en parlant de la punition du feu temporel et éternel (2 Pierre 2:6 ; Jude 1:7).

Dans ses règles, saint Basile explique la véritable obéissance et cite les Saintes Écritures sur la nécessité de se séparer du faux berger : « (Les brebis) ne connaissent pas la voix de l’étranger, elles fuient devant lui. » (Jean 10:5). (Jean 10:5) Elles se sépareront donc radicalement de lui – elles le fuiront ! Saint Basile ne permet aucune obéissance à un hérétique. Au contraire, il met fortement en garde contre les bergers hérétiques, et nous citons : « Nous les fuyons et jetons l’anathème sur eux ».

Schneider, par contre, induit les croyants en erreur en leur faisant croire à une fausse fidélité à un Judas ecclésiastique, en utilisant des phrases subtiles :

Citation de Schneider : « La limite insurmontable de l’autorité est le respect de la loi divine de l’intégrité et de la clarté de la foi catholique, et le respect de cette loi divine de l’intégrité et de la clarté de la foi catholique est aussi la limite insurmontable de l’obéissance. »

Si Schneider ne détournait pas cette déclaration pour défendre l’obéissance à un hérétique, il n’y aurait rien à redire. Mais Schneider ignore que Bergoglio est en rébellion contre Dieu et le défend faussement comme le pape légitime. C’est là que réside la tromperie et la manipulation de Schneider.

Bergoglio a cyniquement piétiné et depuis longtemps largement dépassé la limite insurmontable du respect de la loi divine. Par l’idolâtrie publique, il brise le premier et le plus grand commandement, dont dépendent notre relation à Dieu et l’essence de la foi. En promouvant la légalisation de la sodomie, il annule également toutes les normes morales de la loi de Dieu et des commandements du Christ. Au lieu de la clarté de la foi catholique, il prêche des enseignements ambigus et des hérésies. Ce faisant, il sépare l’Église de son fondement, c’est-à-dire de Jésus-Christ, et déchire son intégrité. Il n’est donc pas un pape légitime, et les fidèles catholiques ne peuvent et ne doivent pas lui obéir.

Schneider, cependant, impose une fausse pensée, comme si Bergoglio était le vrai Pape. Essayer de maintenir une relation filiale avec Bergoglio selon les instructions de Schneider et ne permettre qu’une sorte de résistance respectueuse dans cette situation intolérable, où Bergoglio commet publiquement une idolâtrie du plus haut calibre, est un crime et une tromperie des âmes sincères. Dans la situation actuelle, Schneider, comme saint Basile, aurait dû mettre fortement en garde les fidèles : « Fuyez cet anti-pasteur avant qu’il ne soit trop tard ! ». Au lieu de cela, Schneider, comme un faux prophète, prétend : Vous devez rester dans la soumission ; vous pouvez tout au plus offrir une résistance inefficace et respectueuse.

Dieu a permis de telles manifestations provocatrices de l’apostasie de Bergoglio pour que les catholiques sincères voient clairement et se séparent de lui. Mais dans cette situation, Schneider sort sa fausse prophétie, dans le but de transformer globalement l’Eglise en une anti-église New Age sous le couvert de la soi-disant intégrité et de conduire les âmes à la damnation éternelle.

(clip vidéo inséré)

Schneider n’aborde pas du tout la question essentielle de savoir si Bergoglio, un idolâtre public et un hérétique, est un pape valide ou non. La réponse est très claire – l’apostat Bergoglio n’est pas un Pape. Schneider, cependant, ne pose délibérément pas cette question et ne fait qu’embrouiller les fidèles avec des phrases sur la Mère Eglise, la règle de dévotion, l’obéissance filiale et la résistance respectueuse.

En ce moment, nous nous trouvons dans une situation paradoxale. Celui qui reste fidèle au Christ et à ses enseignements, qu’il soit prêtre, évêque ou croyant, est persécuté par Bergoglio et sa secte et expulsé de l’Église comme schismatique et rebelle. Mais celui qui reçoit l’esprit de l’antéchrist est dit être en dévotion filiale et en obéissance à la Mère Église. Il s’agit d’une manipulation grossière de Schneider, un faux prophète.

Contrairement à Schneider, l’ancien nonce américain, Carlo Maria Viganò, adopte une position absolument claire dans cette situation difficile. Bergoglio, nommé par les mondialistes à la plus haute fonction de l’Église, n’est pas considéré par lui comme un pape valide. En outre, Viganò parle clairement de l’Église profonde. Il prétend être orthodoxe et perspicace quant à la crise de l’Église, mais il offre une fausse solution à ceux qui sont déjà conscients de l’apostasie de Bergoglio. Il dit qu’ils doivent rester dans la soumission filiale et aller en enfer dans l’unité avec Bergoglio.

De nombreux évêques et prêtres sont conscients que s’ils défendaient publiquement le Christ et ses enseignements, ils seraient impitoyablement punis par Bergoglio, sans aucune écoute, accueil ou dialogue significatif. Par conséquent, beaucoup de ceux qui veulent rester fidèles au Christ, à ses enseignements et à notre Mère l’Église doivent se séparer, au moins intérieurement, de l’esprit promu par Bergoglio. C’est l’esprit de l’antéchrist qui confond les fidèles avec des phrases pieuses derrière lesquelles se cachent le mensonge et la mort.

Avec son analyse de la soi-disant obéissance correcte, Schneider manipule les évêques, les prêtres et les croyants pour les amener à une unité filiale, c’est-à-dire interne, avec Judas. Ce faisant, il fait tomber la malédiction de l’aveuglement spirituel sur ceux qui le croient. Et c’est un grand crime.

A la fin, Schneider décrit un rêve pieux de Nicolas Cardinal de Cusa. Une religieuse en prière, debout, les bras ouverts, semblait tenir spirituellement le pape dans ses mains. Cette charge était lourde pour elle, mais elle était soi-disant très joyeuse. Et Schneider conclut son analyse en disant : « Cette attitude, nous devrions l’imiter ». Encore une fois, il amène les catholiques à considérer le pape invalide, l’archi-hérétique Bergoglio, comme le pape légitime, même si c’est difficile, même au prix d’être transféré par lui dans l’Église de l’Antéchrist, et donc conduit à la destruction éternelle.

Il y a quelques années, un article a été publié par un auteur catholique orthodoxe sous le titre « Satan viendra gouverner une fausse Église ». Nous en citons un extrait :

« C’est Satan qui a été introduit dans le sein de l’Église et qui, en très peu de temps, viendra gouverner une fausse Église. » (Saint P. Pio)

« … Il est tout à fait clair aujourd’hui que les formulations ambiguës sont l’outil spécial de Bergoglio et qu’il les utilise dans Amoris Laetitia tout à fait délibérément pour obtenir un changement dans la doctrine existante de l’église… Ce que Bergoglio introduit et répand conduit naturellement à une démoralisation totale. … La fausse liberté de conscience renverse complètement l’ordre moral. Bergoglio suit les intentions de Satan, et celui qui veut qu’il soit considéré comme le « Saint Père » insulte tous ses prédécesseurs et, surtout, Dieu lui-même.

« … Même les critiques les plus perspicaces de Bergoglio semblent passer à côté du point le plus essentiel, à savoir le fait que le credo personnel de Bergoglio se situe complètement en dehors de l’Évangile et en dehors de l’Église depuis le tout début. … Frères, il est temps pour nous de nous réveiller du sommeil ! »

« N’est-il pas évident que cet anti-pasteur s’est mis entièrement au service du camp adverse ? C’est une situation choquante, sans précédent dans l’histoire de l’Église, et nous avons en fait peur de la considérer. …

« Bergoglio travaille ainsi progressivement à l’établissement d’une suprématie maçonnique intra-église universelle. Avec une grande perspicacité, il a mobilisé et, si nécessaire, « réhabilité » tous les subversifs ou rebelles possibles et les a activement engagés dans l’œuvre de destruction. …

« Cet antipape n’est pas tombé des nuages. Nous savons depuis deux mille ans qu’un mécréant de ce type surgira dans l’Église, et saint Padre Pio l’a confirmé. … Il ne sert à rien de fermer les yeux, car nous ne pourrons pas voir l’abîme vers lequel tout cela se dirige. Il est temps d’ouvrir les yeux et de se séparer sans équivoque du rusé et faux prophète qui a abandonné depuis longtemps le Dieu trinitaire et la foi divinement révélée. »

Voilà pour l’article. L’évêque Schneider est d’un tout autre esprit que l’auteur de l’article. Son analyse intitulée « La signification correcte de l’obéissance au pape » n’interprète en aucun cas la signification correcte. Son interprétation est non seulement incorrecte mais fausse et trompeuse. Schneider lui-même sert sciemment le faux prophète et l’archi-hérétique, et de plus, il met ainsi même des croyants sincères sur le chemin de l’enfer. Il est clair pour tout esprit sensé que l’archi-hérétique Bergoglio n’est pas un vrai Pape, et que les fidèles ne doivent donc pas lui obéir s’ils veulent être sauvés !

2 commentaires sur « L’archi-hérétique Bergoglio n’est pas un vrai pape et les fidèles ne doivent donc pas lui obéir, dit le PBC je cite les propos des secrétaires épiscopaux … »François Bergoglio est un hérétique et un idolâtre, c’est-à-dire un pape invalide, et les catholiques ne doivent pas obéir à un tel faux berger », ont-ils déclaré. »

  1. comme quoi la « prophétie » selon laquelle il serait le dernier pape est peut-être vraie !
    Je commence à lire des articles sur le sujet. Vatican II au départ ça semblait sain et souhaitable, puis , fils de sacristain je pouvais lire toute la presse catholique gratis ! j’ai commencé à être éxcédé de tous ces « curés » qui continuaoent à employer le vocabulaire chrétien traditionnel, mais en lui donnant systématiquement un nouveau sens ! complétement vidé de tout surnaturel, et ainsi athéocompatible matérialistocompatible, et freudo-compatible ! Et puis je me suis rendu compte que cette nouvelle église se vidait de ses fidèles et que ceux restés traditionnels attiraient plus !
    Et puis donc récemment j’a appris que Siri aurai à 3 reprises du être élu pape, mais qu’un lobby franc-maçon (plus le B’nai Brith juif) avait pris les rènes du Saint-Siège et avait menacé Siri, pour faire elire Jean XXIII puis Paul VI puis assassiné J-P 1er, puis élu J-P II comme compromis ayant compris qu’il ne dévoilerai pas les sales secrets, et qu’il serait anticommuniste au service des USA, Benoît XVI aparemment n’était pas à leur botte lui (d’ailleurs il se référait à J-P 1er le pae empoisonné) lui on ne l’a pas assassiné, mais en le faisant chanter sur les finances du vatican poussé à la é »démission » Bergoglio, dorigine Jésuite, et dont le comportement durant la junte fasciste en Argentine a été trouble, il aurait dénoncé un de ses séminaristes à la police du Régime, torture assassinat et tout ça. Sous ses doux sourires ce n’était qu’un hypocrite, c’est une pratique traditionnelle dans ce milieu des curés et où ils sont passé mâitres !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s