Biden suggère que la Russie n’est pas à l’origine du « tir de missile » en Pologne. Des « informations préliminaires » indiquent que l’explosion n’est pas le résultat d’une attaque russe, a déclaré le dirigeant américain…AU MOINS POUR 1 FOIS IL DIT La vérité !

Joe Biden laisse entendre que la Russie n’est pas à l’origine du  » tir de missile  » en Pologne.
Le président Joe Biden fait une déclaration après une réunion des dirigeants de l’OTAN à Bali, en Indonésie, le 16 novembre 2022.

© AP / The New York Times / Doug Mills
Le président américain Joe Biden a déclaré qu’il était « peu probable » que la Russie soit à l’origine d’un prétendu tir de missile sur une ville frontalière polonaise qui a fait deux morts, notant que la trajectoire de la munition ne correspondait pas à une attaque lancée par les forces russes.

S’adressant aux journalistes lors du sommet du G20 à Bali, en Indonésie, mercredi matin après les premières consultations avec les membres de l’OTAN, M. Biden s’est vu demander s’il était « trop tôt pour dire si ce missile a été tiré depuis la Russie ».

« Il y a des informations préliminaires qui le contestent », a répondu M. Biden, ajoutant : « Je ne veux pas le dire avant que nous ayons mené une enquête complète, mais il est peu probable, compte tenu de la trajectoire, qu’il ait été tiré depuis la Russie. Mais nous verrons. Nous verrons. »

La Maison-Blanche avait précédemment indiqué que M. Biden avait convoqué une table ronde « d’urgence » entre de hauts responsables des États de l’OTAN, ainsi que du Japon, pour discuter de la mystérieuse explosion survenue mardi à Przewodow, en Pologne. Dans une déclaration commune publiée à l’issue de la réunion, les dirigeants ont indiqué qu’ils étaient convenus de « soutenir l’enquête menée par la Pologne » sur l’incident et qu’ils resteraient « en contact étroit pour déterminer les prochaines étapes appropriées ».

On ne sait pas encore quelles mesures pourraient être prises en réponse à l’incident, car les responsables affirment que les résultats de l’enquête détermineront ce qui sera fait. Toutefois, Varsovie a déjà laissé entendre qu’elle pourrait invoquer l’article 4 de l’OTAN, qui oblige les 30 États membres de l’organisation à tenir des consultations si l’un d’entre eux estime être menacé militairement ou souhaite discuter de toute autre « question préoccupante ». Cette mesure est distincte de l’article 5, une garantie de sécurité collective qui oblige tous les États de l’OTAN à prendre la défense d’un autre membre.

Selon l’agence Reuters, le président polonais Andrzej Duda a déclaré qu’il était « hautement probable » que la Pologne invoque prochainement l’article 4, tout en ajoutant que les enquêteurs manquent actuellement d’éléments concrets permettant d’identifier un quelconque responsable de l’explosion.

Alors que le président ukrainien Vladimir Zelensky n’a pas tardé à attribuer l’explosion à Moscou, le ministère russe de la Défense a publié un communiqué dans lequel il nie toute responsabilité, insistant sur le fait que les photos circulant dans les médias polonais et censées montrer des fragments de missiles « n’ont rien à voir avec des armes russes ». Le ministère a ajouté que ces allégations sont « une provocation délibérée visant à envenimer la situation. »

Quelques heures après l’explosion de mardi, l’armée américaine a déclaré qu’elle ne pouvait pas corroborer les allégations d’implication de la Russie, réfutant apparemment un rapport antérieur de l’Associated Press citant un responsable anonyme des services de renseignement américains qui affirmait qu’un missile russe avait frappé le village polonais.

https://www.rt.com/news/566595-biden-russia-unlikely-poland/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s