La soi-disant « lutte » contre la « désinformation » menée par des experts autoproclamés n’est en fait que la censure, par les gros bonnets de la technologie et de l’industrie pharmaceutique, de la vérité qui expose leurs faux récits.

Toute la botte de la censure est en train d’arriver et de faire taire complètement la dissidence aux récits officiels sur la guerre, la médecine, l’économie, le changement climatique et, bien sûr, les vaccins mortels. En fait, l’ensemble de l’industrie de la « désinformation » est tout autant une mascarade que l’escroquerie du Covid lui-même, conduisant des milliards de moutons sur des routes sales et des trous de lapin qui mènent à la misère, à la maladie, à l’esclavage de l’information, à la perversion et à la mort précoce. Des milliers d' »experts » autoproclamés prétendent lutter contre la désinformation, ce qui signifie en réalité qu’ils alimentent la propagande tout en censurant toute vérité qui révèle la trahison. Cette campagne de désinformation pour combattre la « désinformation » provient de nombreux angles et organisations, certaines dirigées par le gouvernement et d’autres sont des ONG, financées par des milliardaires et ceux qui recherchent un pouvoir tyrannique et la destruction totale de l’Amérique.

Les « tsars » de la désinformation sont les rois de la désinformation.
Les propriétaires terriens et les propriétaires d’armes à feu sont tout ce qui reste pour garder l’Amérique intacte en tant que République. Les élections équitables ont disparu. La désinformation est à son comble. L’holocauste vaccinal est en bonne voie, et le Health Ranger Mike Adams l’a prédit en juillet 2019, avant que quiconque ne soit au courant de la plandémie de Covid. Qui d’autre a prédit l’Holocauste vaccinal, où la désinformation de l’OMS, des CDC, de la FDA, de Trump et du régime Biden enverrait 250 millions d’Américains sur une falaise sanitaire qu’ils n’ont jamais vue juste devant eux ?

La ministre de la Vérité de Joe Biden, Nina Jankowicz, et le Conseil de gouvernance de la désinformation mènent une guerre contre la vérité tout en utilisant une « campagne de désinformation » comme couverture. Financée par l’État profond et les mondialistes, la société occidentale est trompée et croit que la désinformation provient de médias indépendants et alternatifs, alors qu’elle est le fait du gouvernement américain, de Big Tech, de Big Pharma et de cabales communistes (comme le PCC) du monde entier.

Brighteon.TV
Le régime de la censure réduit au silence tous les points de vue opposés, la science, la recherche, le journalisme et toute dissonance politique. En Amérique, il est désormais illégal de critiquer le régime Biden, les vaccins mortels Covid ou la fausse élection de 2020. Toute personne ayant de la popularité, du pouvoir et/ou de l’argent qui le fait est persécutée, poursuivie pour tout ce qu’elle vaut, dé-platformée, mise en faillite et certaines sont mises en prison indéfiniment sans procès.

Les « experts » de la désinformation révélés par les médias de vérité
Un journaliste en quête de vérité a décrit l’ensemble de la campagne de censure comme une situation de « grenouille dans l’eau bouillante », où l’eau (la censure) est lentement mais constamment chauffée, de sorte que la grenouille ne la remarque pas trop, jusqu’à ce qu’elle devienne bouillante et que la grenouille (la liberté d’expression et de la presse) meure. Du canular de la collusion avec la Russie à la dissimulation de l’ordinateur portable de Hunter Biden, toutes les mauvaises nouvelles pour les démocrates démoniaques sont complètement fausses et racontées en utilisant la désinformation tout en censurant toute vérité. La CIA et le FBI sont certainement dans le coup.

L’ironie est que la plupart des Américains ne voient pas la forêt pour les arbres. Les Démocrates ont passé quatre longues années à dire que l’élection de 2016 était corrompue et truquée pour Trump, maintenant il est illégal de même suggérer que l’élection de 2020 était corrompue ou truquée pour Biden. Les démocrates ont répandu le canular de l’illusion russe pendant quatre ans, avec ZERO preuve, et ce n’était que de la désinformation articulée sur un « dossier » totalement fabriqué.

Les mondialistes, les démocrates et les libéraux extrémistes sont les plus grands hypocrites lorsqu’il s’agit de  » dénoncer  » la désinformation et les fausses informations. Ils les diffusent, et même lorsqu’ils sont pris la main dans le sac, aucun d’entre eux n’est banni ou censuré sur MSM, les médias sociaux, YouTube, Google ou autres.

C’est pourquoi il est extrêmement important que vous fassiez vos propres recherches et que vous n’utilisiez pas Google. Essayez le moteur de recherche Brave BETA et obtenez davantage de nouvelles véridiques et d’informations réelles. Ajoutez Truth.news à vos sites Web favoris pour obtenir des informations véridiques qui sont censurées par le reste des médias au moment où vous lisez ces lignes.

Les sources de cet article sont les suivantes :

NaturalNews.com

Censored.news

ThreadReaderApp.com

Revolver.news

100PercentFedUp.com

Un commentaire sur « La soi-disant « lutte » contre la « désinformation » menée par des experts autoproclamés n’est en fait que la censure, par les gros bonnets de la technologie et de l’industrie pharmaceutique, de la vérité qui expose leurs faux récits. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s