La nouvelle politique de l’Italie en matière de migrants est critiquée Le gouvernement de Giorgia Meloni ferme les ports aux navires de sauvetage des ONG, laissant plus de 200 personnes en mer…BRAVO BRAVO MARRE DE CES ENVAHISSEURS …MIGRANTS MON OEIL , DES REPRIS DE JUSTICES DE VOLEURS, PROFITEURS, DES PARASITES NE FUYANT AUCUN DANGER AUCUNE GUERRE .

La nouvelle politique de l’Italie en matière d’immigration est critiquée
Personnes à bord du Humanity 1 dans le port de Catane, en Sicile. ©

Fabrizio Villa / Getty Images
Le gouvernement italien récemment formé par la première ministre Giorgia Meloni a tenu sa promesse électorale de réprimer l’immigration clandestine. Plus de 200 réfugiés n’ont pas été autorisés à débarquer des navires de secours d’ONG entrés dans les ports italiens.

Depuis 14 jours, des navires gérés par des organisations caritatives européennes telles que SOS Méditerranée, SOS Humanité et Médecins sans frontières, tentent d’accoster dans les ports italiens pour débarquer plusieurs centaines de migrants sauvés de bateaux surchargés qui tentaient de traverser la Méditerranée de l’Afrique du Nord vers l’Europe.

Dimanche, les autorités italiennes ont autorisé le navire berlinois Humanity-1 et le Geo Barents, battant pavillon norvégien, à accoster dans le port italien de Catane pour débarquer une partie de leurs passagers, mais seuls certains groupes de personnes ont été autorisés à débarquer.

Le Humanity-1 a pu débarquer 144 enfants, femmes enceintes, mères avec des enfants en bas âge et personnes nécessitant des soins médicaux urgents, tandis que 35 hommes sont restés à bord. Le Geo Barents a été autorisé à libérer 357 passagers, mais 215 hommes sont toujours empêchés de quitter le navire.

Le ministre italien de l’intérieur, Matteo Piantedosi, a déclaré que les personnes qui ne sont pas considérées comme « vulnérables » doivent quitter les eaux italiennes et a insisté pour que ce soit fait par les navires de charité qui ont secouru les migrants en premier lieu.

L’immigration clandestine dans l’UE en forte hausse
Lire la suite L’immigration clandestine dans l’UE est en forte hausse.
Les capitaines des navires des ONG refusent toutefois de quitter le port de Catane « tant que tous les survivants sauvés de la détresse en mer n’auront pas été débarqués ». SOS Humanité a promis de lancer une action en justice contre Rome, l’accusant de violer le droit européen et la Convention de Genève sur les réfugiés.

Pendant ce temps, deux autres navires d’ONG sont bloqués en mer, aucun port italien n’étant disposé à les accueillir. Le navire allemand Rise Above a actuellement 93 personnes à bord, tandis que l’Ocean Viking de SOS Méditerranée compte 234 passagers.

La situation se déroule alors que la nouvelle première ministre italienne, Giorgia Meloni, a fait de l’immigration clandestine l’une des priorités de son gouvernement, lors de son discours inaugural devant les députés italiens.

https://www.rt.com/news/566069-italy-migrants-ngo-ships/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s