Tout mon soutien aux 61 gendarmes blessés à Sainte-Soline, dont 22 gravement

Tout mon soutien aux 61 gendarmes blessés à Sainte-Soline, dont 22 gravement

Quand on parle du terrorisme intellectuel qui persécute les « mal-pensants » depuis des décennies, personne n’y trouve à redire, sachant très bien qu’il n’est pas question d’attentats sanglants de la part des bien-pensants.

Par conséquent, pourquoi faire un tel foin quand Darmanin use du terme « écoterrorisme » pour désigner les violences des écologistes opposés aux « mégabassines » à Sainte-Soline ? Assez d’hypocrisie.

Les violences, les blessés, les champs ravagés, les appels à la désobéissance civique par des élus, stop ! 

Rappelons que les écolos intégristes usent de méthodes violentes  intolérables en démocratie, comme crever les pneus des 4X4 ou jeter de la soupe sur les toiles de maîtres dans un musée.

Kolossale finesse ! Ce genre d’énergumènes devraient être privés des droits sociaux, histoire de rembourser leurs méfaits au centuple. Comme tous les casseurs et destructeurs qui se mêlent aux manifestations pacifiques, d’ailleurs. Mais l’impunité reste la règle. Par conséquent, tout empire.

Je ne vais pas développer le pour et le contre de ce projet agricole dans les Deux-Sèvres, des spécialistes l’ont jugé recevable pour préserver nos agriculteurs et éleveurs, victimes de la sécheresse.

Cela dit, je ne vois pas où est le problème quand on emmagasine de l’eau en hiver pour l’utiliser en été. Un simple orage dans la région déverse autant d’eau qu’il en faut pour remplir les bassines en question. Ces bassines ne vont donc pas bouleverser l’équilibre écologique de la zone, qu’on arrête de délirer. L’écologie ne doit pas être la mort pour nos paysans, déjà soumis à une concurrence mondiale déloyale.

Les écolos, qui font surtout de la politique avant de faire de l’écologie sensée, ne sont certes pas des terroristes mais ils hébergent des intégristes qui se comportent en saboteurs et en dictateurs.

Si on les écoute, c’est la décroissance et la famine pour des millions d’êtres humains. C’est bien l’agriculture intensive qui nourrit la planète, pas les solutions simplistes des écolos.

Il y a eu plus de 100 blessés chez les manifestants et les gendarmes. Et je dois dire que le travail de ces derniers mérite d’être salué. Comme toujours, nos gendarmes ont dû faire face à l’ultra-violence des black-blocs venus casser du « Bleu », à coups de cocktails Molotov, de boules de pétanque, de mortiers d’artifice, de pavés et autres instruments pour blesser voire tuer.

Agressions criminelles qui resteront impunies

Il y avait 4 000 manifestants. 16 escadrons ont été déployés, 1 600 hommes au total, sur les 109 escadrons qui subsistent en gendarmerie mobile, après les coups de hache de l’irresponsable Sarkozy, qui n’a rien trouvé de mieux que de dissoudre une dizaine d’escadrons après les émeutes de 2005, alors qu’il aurait fallu en former. Sarkozy a sabordé la police et l’armée. On voit le résultat !

Rappelons à ceux qui se sentent outragés par le terme « écoterrorisme » que cette manifestation était interdite. On se demande donc ce qu’y faisaient certains élus… Mais dans notre République avachie et impuissante, le mot « interdit » ne signifie plus rien.

A titre de comparaison, au plus fort de la crise des gilets jaunes, 40 escadrons et 3 000 CRS avaient été mobilisés, 7 300 hommes face à 28 000 manifestants.

Le fort ratio gendarmes/manifestants à Sainte-Soline, montre que le gouvernement veut éviter la création d’une ZAD comme à Notre-Dame-des-Landes. La violence de plus en plus forte exige des dispositifs toujours plus musclés.

La Loi de programmation du ministère de l’Intérieur, prévoit la création de 7 escadrons de gendarmerie mobile et de 4 compagnies de CRS, avec des équipements modernisés. Ce ne sera pas un luxe avec la sécurité des JO de 2024 qui s’annonce délicate.

Mission accomplie dans les Deux-Sèvres. Darmanin et le directeur général de la gendarmerie ont félicité leurs troupes.

Les gendarmes ont également été chaudement applaudis à l’Assemblée, sauf par les écologistes !

Mais il est certain qu’ils préféreraient voir leurs agresseurs lourdement condamnés.

Hélas, Macron est bien incapable de faire respecter la loi. Le renoncement permanent est son mode de gouvernance face aux black-blocs.

Cette manifestation était interdite, des élus ont pourtant incité à la désobéissance civique, des casseurs sont venus pour blesser et tuer des gendarmes, mais il n’y aura aucune condamnation.

On imagine le tollé s’il y avait eu un mort du côté des manifestants. Nos élus ont une peur bleue des manifestations qui dégénèrent, mais ils ne font strictement rien contre les casseurs violents qui mettent la vie des manifestants et des forces de l’ordre en danger.

La suppression des droits sociaux pour tout manifestant violent calmerait rapidement le jeu.

Jacques Guillemain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s