Selon Darmanin, refuser l’invasion migratoire, c’est inhumain et raciste

Incident à l’Assemblée : pour Gérald Darmanin, que Grégoire de Fournas s’adresse au député ou aux migrants c’est « raciste et inhumain ». Macron au secours du racisme anti-Blancs et de l’hypocrisie des LFI.

Refuser l’invasion migratoire, c’est être inhumain et raciste, ce qui a donné lieu à une feinte offuscation de la part des LFI contre les députés RN. C’est pourtant bel et bien le résultat des politiques anti-racistes et répressives dont le gouvernement Macron est responsable qui feront le vote Le Pen en 2027.

Les LFI veulent imposer toujours plus de migrants pour le Grand Remplacement et dénoncent « la police tue ». Les personnes migrantes installées en France doivent bénéficier de la plus grande bienveillance et de la plus grande humanité. Derrière la brutalité des antifas se cache l’hypocrisie des LFI. Les LFI font preuve d’un cynisme et d’une hypocrisie sans nom en voulant faire croire que refuser l’invasion migratoire c’est être inhumain et raciste. Les LFI dénoncent le RN comme l’ennemi intérieur à combattre, qui a pour but de priver les migrants illégaux sans papiers de ce droit fondamental des étrangers de s’installer en France.

La violence des LFI, pierre angulaire de la politique d’immigration de masse, d’où les conséquences d’une politique migratoire toujours plus ignoble. Les LFI dénoncent une politique de fermeture des frontières qui se renforce avec une rhétorique de Strême droite, affirmant que les migrants irréguliers représenteraient une menace pour la France, pour sa culture catholique et pour sa civilisation chrétienne.

Les LFI dénoncent l’existence de centres de rétention administrative, de véritables prisons pour sans-papiers, des zones de non-droit aux conditions de vie effroyables et marquées par des violences policières.

Les LFI dénoncent l’absence de mesures de logement dignes et les expulsions de squats. Ces expulsions s’accompagnent, pour les personnes qui ne sont pas emmenées en CRA (centres de rétention administrative) de solutions temporaires insuffisantes, voire parfaitement indignes. Les LFI veulent imposer un accueil inconditionnel et digne des migrants. Mais personne ne peut croire à leur cynique mascarade.

Élisabeth Lévy : « On nous explique que ce serait raciste de dire que ce bateau doit retourner en Afrique. Ce qui veut dire que la France est un droit de l’Homme et qu’elle n’a plus de frontière ».

Gabrielle Cluzel : « Il n’est pas possible que l’on s’indigne pour avoir dit simplement que les bateaux doivent repartir en Afrique puisque la politique migratoire de Gérald Darmanin est fondée sur un retour », dans #SoirInfo pic.twitter.com/i2cdlpyW29— CNEWS (@CNEWS) November 3, 2022

Gilles-William Goldnadel, au sujet de l’incident à l’Assemblée nationale : « Ces gens-là sont les plus mal placés pour faire des leçons d’antiracisme », dans #HDPros2pic.twitter.com/a5aSTx0c0i — CNEWS (@CNEWS) November 3, 2022.

Philippe Balard, au sujet de la polémique à l’Assemblée nationale : « Cela a toujours été notre doctrine, vous retournez d’où vous venez », dans #HDPros2pic.twitter.com/VVBpEGuWfy — CNEWS (@CNEWS) November 3, 2022. Et en même temps, Gérald Darmanin refuse la stigmatisation des migrants et défend la régularisation des sans-papiers.

La violence des LFI, pierre angulaire de la politique d’immigration de masse, un désastre humanitaire au cœur de l’Europe. Les Français qui dénoncent l’invasion migratoire sont désormais considérés comme des parias dans le berceau historique chrétien de leur propre nation. Mais il ne faut pas se laisser tromper par le calme et l’apparente sérénité de ces Français chrétiens de souche qui ont toutes les peines du monde pour vivre sur la terre de leurs ancêtres sans subir des spoliations, des violences et des agressions.

Les jeunes Français chrétiens et juifs, quand ils se rendent à l’école le matin, subissent régulièrement des vexations et des agressions en tout genre par les délinquants des quartiers. Un jour, on vandalise une Église. Le suivant, on détruit un hangar et on vole un tracteur agricole. Immigration clandestine et criminalité, le déni de la macronie est permanent. La réalité : un changement de civilisation s’opère progressivement.

Macron est aveugle et sourd. Il ne fera rien contre les pratiques inhumaines des voyous.

La violence des LFI, pierre angulaire de la politique d’immigration de masse, ne peut aimer la France.

Si la puissance de la démographie fait la souveraineté aux dépens du peuple historique, que doit-on attendre de la Seine-Saint-Denis contre la souveraineté de notre propre pays ?

Avec Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s