Ukraine : Le piratage du programme de contrôle des troupes « Delta » prouve que le tout technologique n’est pas la panacée

par Christelle Néant.

Le 1er novembre 2022, la chaîne Telegram Joker DNR annonce avoir piraté le programme « Delta » utilisé actuellement par l’Ukraine pour coordonner ses troupes dans le conflit contre les forces armées russes. Ce piratage illustre parfaitement pourquoi tout miser sur la technologie en matière militaire peut non seulement ne pas être une panacée, mais même s’avérer être une source de catastrophes potentielles.

Il y a un mois, je publiais un article sur les possibilités d’évolution et d’amélioration de l’armée russe que j’envisageais dans le contexte du conflit en cours. Après publication, j’ai reçu de nombreux commentaires, y compris de mes confrères russes. Si certains approuvaient plusieurs de mes propositions, j’ai eu une discussion assez longue avec l’un d’entre eux, sur le fait que l’armée russe ne disposait pas des systèmes de coordination hautement technologiques dont dispose l’armée ukrainienne grâce au soutien américain (voir vidéo ci-dessous).https://t.me/JokerDPR/207?embed=1

Pour lui, cette absence de cartes interactives en temps réel, de traceurs, et autres systèmes électroniques était un handicap pour l’armée russe. Pour ma part je soulignais que ces systèmes sont fragiles, que leur fonctionnement peut être empêché par de multiples facteurs, que leur sécurité était difficile à maintenir et qu’il ne s’agissait donc d’une panacée que tant que tout fonctionne parfaitement.

Or, il y a plein de façons pour de tels systèmes de tomber en panne ou de se retourner contre l’armée qui les utilise. Brouillage des signaux, récupération par l’ennemi des traceurs installés sur les véhicules, pannes de batterie, manque d’électricité (un problème majeur actuellement en Ukraine), bug informatique, panne d’un composant technique, piratage, etc.

Et les événements qui se sont déroulés dans les semaines qui ont suivi ont prouvé la justesse de mon point de vue. À peine quelques jours après la publication de mon article, des soldats ukrainiens signalaient des problèmes de communication avec le système Starlink, utilisé justement pour coordonner les mouvements des troupes ukrainiennes grâce à la liaison internet par satellite. Résultat la coordination des troupes sus-mentionnée commençait déjà à prendre du plomb dans l’aile.

Le coup de grâce a été porté par la chaîne Joker DNR, qui a annoncé avoir piraté et pris le contrôle du programme « Delta » utilisé pour coordonner les troupes ukrainiennes sur le terrain. Et quand je dis « pris le contrôle », c’est réellement ce dont il s’agit.https://t.me/JokerDPR/208?embed=1https://t.me/JokerDPR/209?embed=1https://t.me/JokerDPR/210?embed=1

Dans plusieurs posts publiés le 1er novembre 2022, le Joker DNR montre comment il se balade dans le système Delta, affichant les données qui s’y trouvent, et expliquant que les Russes y ont aussi eu accès.

« Les soldats ukrainiens se vantent des programmes informatiques et se moquent de ceux de Donetsk qui utilisent des cartes en papier. J’ai décidé de remettre les pendules à l’heure. Alors que les Ukrainiens remplissent régulièrement leurs bases de données avec des logiciels donnés par leurs maîtres américains, nous n’avons même pas besoin d’inventer ou d’installer quoi que ce soit, il nous suffit d’utiliser leurs logiciels en ligne. C’est très pratique et économique. Je tiens à souligner que je parle de TOUS leurs programmes. Maintenant vous savez pourquoi vous avez eu beaucoup de problèmes ces derniers temps », écrit-il en introduction du premier post.

Or ce programme contient les positions des troupes ukrainiennes, de leurs drones, de leur équipement militaire, de leurs véhicules, tous suivis par GPS grâce à des traceurs ! Ai-je besoin d’expliquer que toutes les petites icônes marquées comme étant des troupes ukrainiennes sur le programme Delta se sont transformées en cibles pour l’artillerie, les équipages de systèmes de missiles, et les forces aérospatiales russes ? En clair, le programme Delta une fois piraté s’est transformé en méga espion ultra précis à la solde des forces armées russes. Ça c’est ce qui s’appelle marquer contre son camp !

Et ce n’est fini. Dans son premier message, Joker DNR affirme aussi avoir changé des données contenues dans le programme Delta, avoir accès aux autres programmes utilisés par Kiev, et infecté tous les ordinateurs connectés au système. En clair, l’Ukraine ne peut plus du tout se fier aux données qui sont dans le programme Delta (les troupes amies ayant pu être marquées comme ennemies et inversement) ou dans les autres programmes du même type, et les fuites de données peuvent se poursuivre même une fois les failles de sécurité réparées, via les ordinateurs infectés. Comme Joker DNR le dit en conclusion de son post « il est parfois préférable d’utiliser des cartes en papier ».

Sans surprise, l’armée ukrainienne prétend qu’il n’y a pas eu de piratage, pendant que le journaliste ukrainien Iouri Boutoussov dit qu’il y en a bien eu un, mais que la faille est réparée (quand la propagande cafouille comme ça c’est que les mensonges n’ont pas été coordonnés comme il faut). Il faut dire que la bourde est de taille, car le programme Delta est aussi utilisé par les instructeurs américains qui supervisent les troupes ukrainiennes !

Au vu de ce qui s’est passé avec la coordination « haute technologie » des troupes ukrainiennes, on comprend mieux pourquoi la Russie a préféré en rester aux bonnes vieilles cartes papier qui ont fait leurs preuves depuis longtemps, pourquoi elle a eu raison de ne pas se lancer dans cette coûteuse expérience, et pourquoi je ne recommandais pas de le faire.

Christelle Néant

source : Donbass Insider

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s