Mission russe auprès de l’ONU : Moscou est déçu du vote du Conseil de sécurité de l’ONU sur les laboratoires biologiques en Ukraine.Le Conseil de sécurité de l’ONU n’a pas adopté un projet de résolution russe sur l’investigation des activités des laboratoires américains en Ukraine

© AP Photo/Craig Ruttle

NATIONS UNIES, 3 novembre. /TASS/. La Russie est extrêmement déçue par le fait que le Conseil de sécurité de l’ONU n’a pas adopté le projet de résolution sur l’enquête sur les activités des laboratoires biologiques américains en Ukraine, a déclaré le premier représentant permanent adjoint auprès de l’ONU, Dmitry Polyansky, lors de la réunion du CSNU mercredi.

« Nous sommes extrêmement déçus par le fait que le Conseil n’a pas réussi à utiliser le mécanisme de la Convention sur les armes biologiques et à toxines aujourd’hui. Il stipule que chaque pays membre de la Convention est tenu de coopérer à toute enquête qui pourrait être menée par le Conseil de sécurité conformément aux dispositions de la Charte des Nations unies sur la base d’une plainte reçue par le Conseil », a-t-il déclaré après le vote.

Moscou poursuivra ses efforts pour établir tous les faits liés aux activités des laboratoires biologiques américains en Ukraine, malgré le fait que le Conseil de sécurité de l’ONU n’ait pas accueilli favorablement l’idée de mener une telle enquête, a noté M. Polyansky. « Indépendamment du résultat du vote d’aujourd’hui, nous avons toujours des questions à poser aux États-Unis et à l’Ukraine. Les dossiers joints à notre plainte nécessitent encore des explications. Nous continuerons à agir dans le cadre de la Convention sur les armes biologiques et à toxines et à prendre les mesures nécessaires pour établir tous les faits liés aux violations par les États-Unis et l’Ukraine de leurs obligations au titre de la Convention dans le cadre des activités des laboratoires biologiques sur le territoire ukrainien », a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, les délégations occidentales ont pratiquement saboté les discussions sur le projet de résolution de Moscou, a souligné le diplomate. Au cours des deux séries de consultations d’experts, la délégation russe n’a entendu « de la part de ses anciens partenaires occidentaux que de vieilles remarques sur la propagande russe et des déclarations selon lesquelles les preuves que nous avons présentées n’auraient pas suffisamment de poids », a-t-il déclaré. « Entre-temps, toutes ces conclusions ont été formulées de manière isolée, en préjugeant des conclusions du Conseil de sécurité des Nations unies et, en fait, en remplaçant les décisions de l’organe clé de l’ONU, qui est chargé de maintenir la paix et la sécurité mondiales, par leurs estimations partiales. Nous regrettons que nos collègues occidentaux aient pratiquement saboté le processus de négociation sur le projet de résolution », a-t-il noté.

Auparavant, le Conseil de sécurité des Nations unies avait rejeté le projet de résolution préparé par la Russie, qui suggérait la création d’une commission chargée d’enquêter sur les activités des laboratoires biologiques américains en Ukraine. La Russie et la Chine ont voté pour le document, le Royaume-Uni, les États-Unis et la France ont voté contre, tandis que les autres membres du Conseil de sécurité, dont l’Albanie, le Gabon, le Ghana, l’Inde, l’Irlande, le Kenya, le Mexique, la Norvège et les Émirats arabes unis, se sont abstenus de voter.

https://tass.com/politics/1531799

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s