Le nouveau premier ministre de l’Alberta s’excuse auprès des personnes non vaccinées et affirme qu’elles n’auraient jamais dû être maltraitées par le gouvernement canadien.

Peu de temps après son entrée en fonction, la nouvelle Premier ministre de l’Alberta (Canada), Danielle Smith, a ouvertement défendu les Canadiens non vaccinés, qu’elle a décrits comme le « groupe le plus discriminé que j’aie jamais vu dans ma vie ». Lors d’un événement récent, Mme Smith s’est également excusée pour ce à quoi les Canadiens non vaccinés ont été confrontés au cours des trois dernières années en raison de la tyrannie de la plandémie du coronavirus de Wuhan (Covid-19).

On a demandé à Mme Smith ce qu’elle pensait de sa promesse électorale de s’excuser et de demander justice pour les Albertains non vaccinés qui ont été poursuivis ou autrement persécutés pour avoir décidé de conserver leur immunité naturelle pendant que le reste du troupeau sautait à pieds joints dans la falaise génétique. Smith a répondu en déclarant (voir ci-dessous) :

« Je suis profondément désolé pour toute personne qui a été soumise de manière inappropriée à, euh, la discrimination en raison de leur statut de vaccination. Je suis profondément désolé pour tout employé du gouvernement qui a été licencié de son emploi en raison de son statut vaccinal. Et je leur souhaite la bienvenue s’ils veulent revenir ».

La femme qui a posé la question à l’origine a poursuivi en demandant à Mme Smith si elle envisageait toujours d’accorder une amnistie à tous les Albertains non vaccinés qui ont été condamnés à une amende ou à une peine de prison pour avoir refusé de se faire injecter les produits chimiques de la grippe Fauci, ce à quoi Mme Smith a répondu :

« Pour ce qui est de l’amnistie, il faudrait que je demande un avis juridique à ce sujet. J’ai donc déjà demandé à mon personnel de demander cet avis afin de voir comment nous pourrions procéder à cet égard. Mon point de vue a été que, euh, ce sont des décisions politiques qui ont été prises, et donc je pense que nous avons besoin de décisions politiques pour offrir un retour en arrière. »

« Mais je veux d’abord obtenir un avis juridique à ce sujet. »

En ce qui concerne le calendrier d’une telle amnistie, Mme Smith a laissé entendre qu’elle était désireuse de « le faire dès que possible » et qu’elle « espérait obtenir ce conseil au cours de la semaine prochaine. »

Des excuses ne suffiront pas : il faut que la JUSTICE soit rendue aux auteurs de la pandémie.
Aussi prometteuses que soient les paroles de Mme Smith, on ne saurait trop insister sur le fait que le simple fait de s’excuser pour une campagne de terreur de plusieurs années qui a détruit la vie de millions de personnes ne constitue pas une justice.

Même si Mme Smith n’est pas personnellement responsable de ce qui s’est passé, ses excuses ne disent rien de ce qu’il adviendra des politiciens qui ont infligé ce génocide de masse aux Canadiens.

Le premier ministre Justin Trudeau sera-t-il un jour tenu responsable de ses crimes contre l’humanité ? Mme Smith est-elle en mesure d’influencer d’autres politiciens comme elle pour qu’ils lancent une enquête sur de telles questions, le but étant de punir les criminels de l’escroquerie.

Un utilisateur de Twitter s’est exprimé ainsi en réponse aux excuses de Smith et à sa promesse d’amnistie pour les persécutés :

« Et voilà, les enfants : Big Pharma et votre gouvernement trouvent qu’il vaut mieux demander le pardon que de demander votre permission. »

Une autre a été un peu plus gracieuse, qualifiant les sentiments de Smith de « début » et ajoutant que « tous les dirigeants devraient faire cela. »

« Je suppose qu’elle pense qu’en disant simplement qu’elle est désolée, cela va tout rattraper », a écrit un autre qui n’est pas si indulgent. « Je déteste dire à ces gens mais ils ont tort ».

Plusieurs autres ont été encouragés par le fait qu’une politicienne s’excuse tout court, même si elle ne finit pas par obtenir une véritable justice.

« Il en faut beaucoup pour qu’un politicien, un parti ou un camp s’excuse de nos jours », a écrit l’un d’eux. « Ce que Smith fait est génial et je suis sûr qu’elle recevra beaucoup de contrecoup pour cela ».

La scamdémie covidée continue de s’effondrer. Pour suivre l’actualité, visitez Pandemic.news.

Les sources de cet article sont les suivantes :

NaturalNews.com

Twitter.com

https://www.naturalnews.com/2022-10-30-alberta-premier-apologizes-unvaccinated-abused-canadian-government.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s