Le Pacte Éducatif Mondial pour le Nouvel Ordre Mondial

par Bertrand Hédouin.

En introduction, je voulais répondre à certaines remarques pertinentes concernant les sujets traités dans la série « Du Saint-Empire romain-germanique au Saint-Empire germano-atlantiste ou le IVème Reich »1. C’est également important pour mieux comprendre l’exposé qui suit.

Le IVème Reich est certainement pensé depuis longtemps comme avaient été longtemps pensés les Reich précédents. La particularité du dernier Reich est de préparer, d’annoncer l’avènement du Gouvernement Mondial, œuvre d’abord anglo-saxonne relayée par des transhumains tels que Macron.

Le IVème Reich est une œuvre allemande parfaitement maîtrisée par des forces anglo-saxonnes. Les Anglo-Saxons, par tradition, créent les meutes fascistes et les promeuvent sur le sol européen afin d’affaiblir toute possibilité de véritable concurrence et de pérenniser un continent eurasiatique divisé au moins en deux territoires inamicaux. Les fascistes sont un peu les ouvriers des suprématistes anthropologiques anglo-saxons. Une amitié et une véritable coopération entre Paris, Berlin et Moscou sonnerait le glas de leur fin.

Le IVème Reich doit permettre l’introduction du Gouvernement mondial dictatorial (2030). Ce IVème Reich est aujourd’hui mis à mal par ces mêmes anglo-saxons parce que les suprématistes répondent à des règles notamment occultes qui imposent 2022 comme date fatidique, par exemple, avant l’arrivée du deuxième Messie sur Terre et l’apparition du Royaume de Dieu (cf. le Nouvel Agenda de 2030) après l’Apocalypse que nous devons vivre depuis 2020.

Les straussiens comme Blinken et Nuland ou les bébés leaders globaux de papa Schwab comme l’Allemande Baerbock ou le Français Attal manquent déjà de salive pour baver devant la toile.

« Oh ! Le bon salo » (le mot s’écrit salo mais se prononce /sala/)

En remarque, dans ce cadre et pour revenir au conflit OTAN-Russie en région ukrainienne, ceci avant les prochaines élections américaines prévues en novembre, les prochaines actions des anglo-saxons sur le terrain, à travers le bouffeur de sala Zelensky (lard de cochon très gras avidement ingurgité par les buveurs de vodka dans la région) vont être décisives Nous pouvons par exemple attendre l’emploi du nucléaire soi-disant local par ces mêmes forces anglo-saxonnes sataniques aidées de malades comme Macron et autres Scholz.

Le futur très proche, ce soir, demain, dans cinq jours, dépend pour beaucoup de la rapidité et de la force russes pour mettre un terme au Mégaprojet anglo-saxon. C’est précisément ce qui se joue en Ukraine maintenant, à la fin octobre, au tout début de novembre 2022.

Le monde serait enfin libéré, même si seulement momentanément. Le monde comprend bien cela en cette fin 2022. Le monde se tourne toujours plus vers la Russie : Iran, Inde, Chine, presque toute l’Afrique, y compris l’Algérie, Brésil, Venezuela, Nicaragua, Vietnam, Indonésie, Philippines, Irak, Iran, Syrie, Liban, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis… Plus de la moitié de la planète en 2022 est avec Moscou !

***

Passons maintenant au sujet même de l’article.

Nous poursuivons notre suivi des coulisses du « Grand Chambardement » pour tenter d’y repérer les éléments de fonds permettant à terme au Nouvel Ordre Mondial entropique de s’imposer sur la surface de la Terre.

Parallèlement aux mouvements et évènements censés choquer les citoyens du monde, comme la chimère virale SARS-CoV-2 ou le passage instantané de la surabondance à la pénurie de moutarde et d’essence, ainsi que la guerre par procuration de l’OTAN contre la Russie en région ukrainienne, des choses beaucoup plus profondes pour l’humanité s’exécutent relativement discrètement, dans les coulisses.

C’est d’ailleurs cela qui doit finir de transformer l’homme, de créer un nouvel homme, peu importe son sexe et encore moins son genre, qui accepte pleinement le Nouvel Ordre Mondial entropique (« Tu seras heureux de ne plus rien avoir »).

Rappelons qu’il est prévu d’établir ce Nouvel Ordre en 2030, année du Nouvel Agenda.

Nouvel Ordre, Nouvel Agenda, Nouvel Homme. Nous observons les troubles délirants très avancés chez nos architectes de la Tour de Babel.

Nous nageons dans les délires funestes de tous ceux qui se pensent surhommes, de ceux qui persistent à élever leur Tour de Babel pour régner sur l’univers.

Si l’homme ne se transforme pas, le Nouvel Ordre Mondial ne pourra pas s’établir de manière pérenne. Le transhumanisme occupe une place centrale dans le Mégaprojet. Le bras droit « psychologue » de Herr Schwab, Yuval Noah Harari, fait aujourd’hui un peu office de médecin-psychiatre comme on pouvait en rencontrer dans les camps de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale : « Expérimentons, les amis, nous avons la chair pour ! ».

Je ne donnerai pas ici de définition de ce Nouvel Ordre. Outre les très nombreux articles et écrits portant sur le sujet, il suffit de reprendre les best-sellers 2020 du Führer Klaus Schwab (« Covid-19. The Great Reset. Lightning source ») et du Manager de l’ONG Vatican, Jorge Mario Bergoglio (« Un temps pour changer. Viens, parlons, osons rêver… »).

Qui dit Nouveau type d’Homme, dit Nouvelle Éducation.

Avez-vous remarqué que dans le cadre de la « crise Covid », l’éducation en France perdait peu à peu tous ses repères, toute cohérence de développement dans le temps… Les enseignants fuiraient leur poste et viendraient à manquer. De nouveaux « enseignants » totalement novices sont embauchés, formés en une semaine dans le meilleur des cas, et sont envoyés en service au hasard selon les besoins.

Les programmes scolaires sont revus et reformatés pour décomposer la culture, pour la vider de ses sens. Cette culture totalement individualisée doit admettre l’effacement des différentes cultures et traditions, doit mener à ce que l’homme, tout autour du globe, soit le même : l’homo consumeris pravus (le consommateur dégénéré).

Le consommateur dégénéré (c’est-à-dire nous !) sera facilement gérable par le Gouvernement mondial.

Logiquement, le Mégaprojet a récemment accouché du Pacte Éducatif Mondial promu par le papa Bergoglio en 2020 !

Nous reprenons ci-après un extrait de la postface du livre de Olga Tchetverikova, « Le Vatican, totem moralisateur du Nouvel Ordre Mondial »2.

Le Pacte Éducatif Mondial

Un autre sujet de grande importance relatif à la volonté de modifier et d’adapter les esprits à travers le monde au Nouvel Ordre Mondial et à la mise à l’unisson des individus sur la planète est le Pacte Éducatif Mondial dont Olga Tchetverikova parle dans son ouvrage et dont François annonce le prochain lancement effectif dans un message délivré le 12 septembre 20193,4.

L’élaboration de ce pacte est un point très important de la lettre encyclique Laudato si’ du Saint-Père François portant sur « la sauvegarde de la maison commune » du 24 mai 20155. Il a été convenu que le pacte éducatif global serait lancé, pour une durée de sept ans, le 14 mai 2020. En raison de la « crise Covid », ce lancement a été repoussé au 15 octobre 2020. Vous vous souvenez, quand presque tout le monde portait le masque.

Madonna ! Bellisimo ! (Vaticannews)

C’est le jour où Bergoglio en fait officiellement l’annonce au public6. Nous remarquerons que ce pacte entre parfaitement dans la « programmation » de l’agenda 2030, agenda seulement et seulement euro-américain, vous vous rappelez, les 18% de la population mondiale.

Ce pacte promu par le Saint-Siège qui peut bénéficier de l’expérience du projet des « Scholas Occurrentes » doit définir et faire accepter une morale commune à toute l’humanité, un peu comme l’avait pensée Elie Benamozegh, le promoteur du noachisme, à la fin du XIXe siècle. Nous nageons dans le domaine de la « spiritualité écologique » et avons entièrement quitté le domaine religieux.

L’initiative des « Scholas Occurentes » a été lancée il y a une vingtaine d’années à Buenos Aires, en Argentine, à l’initiative de Jorge Mario Bergoglio, alors pas encore il papa mais seulement cardinal argentin. Depuis, « Scholas Occurrentes » est devenue une fondation pontificale ayant pour mission de bâtir la culture de la rencontre à travers le sport, l’art et la technologie. Le pape François encourage régulièrement ces initiatives.

Le Vatican fixe des buts à l’humanité, développe une « religion » de l’humanisme, pour l’humanité, avec ou sans Dieu, peu importe. Il s’agit de l’œcuménisme intégral ou global7 (dérivé de l’anthroposophie de Rudolf Steiner).

Dans les faits, nous pouvons constater trois stades de l’œcuménisme que le Vatican s’est donné d’atteindre et de dépasser, à savoir : l’œcuménisme chrétien, l’œcuménisme interreligieux et, enfin, l’œcuménisme global (en comprenant les laïcs) qui doit permettre l’avènement de l’Antéchrist sur terre, stade auquel nous nous trouvons actuellement.

L’Antéchrist écoutant les paroles de Satan, représentés par Luca Signorelli dans une fresque de la chapelle San Brizio, Orvieto, Italie.

« L’œcuménisme global » porte un système de valeurs morales (droits de l’homme, écologie, démocratie…) et non plus religieuses. Il s’agit d’unir l’humanité sur le plus petit dénominateur commun susceptible de standardiser tous les individus de la planète afin de pouvoir répondre à un code commun pour le bien de tous.

En cela, le Pacte Éducatif Mondial annoncé en octobre 2020 ressemble à la dernière phase de cet œcuménisme, graine du Nouvel Ordre Mondial. Être formaté pendant sept ans à l’échelle internationale doit permettre de lancer à partir des jeunes esprits un « mouvement » pérenne pour le Nouvel Ordre Mondial et la généralisation de l’abrutissement des populations sur la planète.

En guise d’illustration du phénomène, nous rappelons l’existence des Young Global Leaders sous la dépendance du Grand Maître Schwab qui ouvrent le chemin aux « nouveaux hommes » du Nouvel Ordre Mondial. Les leaders du transhumanisme, l’inconscience dans sa plus grande splendeur.

Qui parle d’éducation parle inévitablement des travaux à poursuivre pour manier ou remanier le formatage des consciences (à l’aide des divers supports médiatiques, des discours, des images et représentations, de la symbolique, des écoles, de la nébuleuse des ONG, d’une éducation atrophiée…). Aujourd’hui, les choses se développent très rapidement, notamment parce que les générations « au pouvoir » en Occident ont elles-mêmes déjà été formatées en leur temps (années 1960-1980) dans le sens désiré et peuvent imposer aux nouvelles générations un projet qui ne relève pas de l’intelligence, ni de l’affect, mais de la robotisation de l’homme et de son inconscience.

« Vol au-dessus d’un nid de coucou » (alarencontreduseptiemeart.com)

Toutes les générations sont censées être prêtes à l’affirmation du « nouvel humanisme » que « manage » l’homme-Dieu, le Vicaire du Christ que certains hommes ont élu. Nous sommes de nouveau en plein dans la logique de la construction de la Tour de Babel qui doit permettre à l’homme de devenir surhomme, puis de devenir Dieu, voire de le dépasser.

Le « complexe de puissance »8 euro-américain atteint aujourd’hui une nouvelle apogée après notre cher et tant espéré surhomme européen occidental de la première moitié du XXe siècle qui aura été finalement décevant … face aux Russes.

L’activation du Pacte est discrètement annoncée online par Bergoglio le 15 octobre 2020 à 14H30, heure de Paris.

Essayons maintenant de suivre plus consciencieusement ce que l’on fait dorénavant ingurgiter à nos enfants à l’école, et par quelles méthodes, et débarrassons-nous le plus possible des médias mainstream ou « de grands chemins » financés par les oligarques porteurs de la nouvelle Catastrophe qui est en train de s’imposer, sauf, peut-être, pour prendre la température de la société euro-américaine à certains moments, à savoir, pour se représenter ce que l’on inocule dans les cerveaux du public avec lequel nous souhaitons encore échanger. »

Ainsi, pendant que certains ont décidé de faire grève, grèves qui vont de plus en plus se multiplier effectivement contre des décisions prises par un gouvernement à l’odeur fascisante tel que celui géré par Macron, Président transhumain, nos enfants sont préparés aux préceptes du Nouvel Ordre Mondial. Nos enfants vont finir par être totalement « lobotowokés », sachant que les parents, bébés de Jackie Derrida et du « déconstructionnisme », religion qui a l’avantage de régler instantanément tous les problèmes sans grand effort, le sont souvent déjà.

Attendre 2030 et l’annonce officielle du Nouvel Agenda ? Ou sauver notre esprit ou ce qui peut en rester en 2022 ?

Bertrand Hédouin, Responsable du projet Acte Eurasia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s